Levallois-Perret
Levallois-Perret

Le sens des priorités du Maire

Le par

 

Alors que les levalloisiens subissaient encore des pannes d’électricité, le 14 janvier, le Maire n’a rien trouvé de plus urgent et opportun que de faire distribuer dans toutes les boîtes aux lettres sa propagande sur le budget 2013 pour la ville.

Il ose prétendre ne pas avoir augmenté les impôts locaux depuis 5 ans, passant sous silence sa création de la taxe de balayage !

Il déclare désendetter largement : 136 millions d’euros cette année sur…728 millions !

Il lui faut donc reporter sur le gouvernement la responsabilité d’un budget serré, en contestant le principe de solidarité entre communes, traduction du choix des français le 6 mai 2012.

Cet empressement à se justifier témoigne de sa fébrilité.

 

Rien ne va plus entre le Maire et les policiers municipaux

 Notre ville a fait parler d’elle pour des faits peu glorieux. Une plainte pénale a été déposée par 17 policiers municipaux levalloisiens pour « atteinte à la vie privée, atteinte au secret des correspondances par personne dépositaire de l’autorité publique, usurpation de fonctions et discrimination raciale, … à la suite des graves dysfonctionnements constatés dans la gestion de la police municipale ». Une enquête était en cours depuis mai 2012.

Ecoutes illégales, pressions, problèmes de management et de formation, baisse des effectifs, plannings imposés sans concertation,…, les policiers municipaux se sont mobilisés début janvier pour interpeller le Maire et les levalloisiens.

La CNIL, saisie de l’affaire des écoutes, a constaté qu’une déclaration avait opportunément été déposée auprès d’elle le 2 janvier 2013.

D’autres irrégularités statutaires sont apparues, notamment l’absence d’agrément de policiers intervenant sur la voie publique. Les conditions de détachements de policiers municipaux comme chauffeurs du Maire sont regardées avec attention.

Il refuse de recevoir les grévistes préférant ignorer ceux qu’il a tant choyés et dont il croyait en la docilité.

Il est temps que la sérénité revienne à la Police municipale et qu’elle puisse reprendre normalement son action au service des levalloisiens.

Groupe Socialiste – LEVALLOIS ALTERNATIVE ( février 2013)

Thierry DAVID
Anne-Eugénie FAURE
Catherine LE GUERNEC

Rachid AÏT LARBI

Sur le même thème, lire aussi :

L'union de la gauche et du centre (PS, EELV, PRG, MdP et Front démocrate) qui a soutenu
Le par
Durant cinq ans, Nicolas Sarkozy a cassé l’école. En cinq ans, il y a appliqué le principe stupide de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux. En cinq ans,
Le par

Les derniers contenus multimédias