Levallois-Perret
Levallois-Perret

Le 29 mars, pour faire vivre la République, votons BLANC !

Le par

DOC LEVALLOIS AFF APPEL VOTE.indd

L’union de la gauche et du centre (PS, EELV, PRG, MdP et Front démocrate) qui a soutenu la candidature de Dominique Cloarec (EELV) et de Guillaume Deshors (PS) a pris position à l’unanimité des candidats, des remplaçants (Anne-Eugénie Faure et Jean-Laurent Turbet) et de ses membres adhérents lundi soir pour l’appel au vote blanc.

Il s’agit d’une élection départementale, et à ce titre l’enjeu est de désigner les deux représentants du canton de Levallois-Perret au conseil départemental des Hauts-de-Seine.
Les deux binômes se réclament de Patrick Devedjian, ancien militant de l’extrême droite (Occident) et condamné en justice pour « violence et voies de fait avec armes et préméditation ».
Les deux binômes se réclament de Nicolas Sarkozy, celui qui est soupçonné d’avoir illégalement financé sa campagne électorale de 2012 avec la société Bygmalion, celui qui ne choisit pas entre le FN et le PS, celui qui a repris une bonne partie des thèses du front national et qui a ainsi permis de faire sauter les digues du FN.

Sylvie Ramond et Loïc Le Prince Ringuet se réclament du député-maire de Levallois, notamment mis en examen pour blanchiment de fraude fiscal.
Ils se réclament d’un système où le maire, sa première adjointe et son adjoint en charge de la communication sont mis en examen.

Frédérique Collet et Arnaud de Courson se réclament aussi de monsieur Fromantin, maire de Neuilly, celui qui il y a quelques semaines à la tribune de l’assemblée nationale s’est dit opposé à l’IVG.
Frédérique Collet et Arnaud de Courson s’opposent au système Balkany à Levallois. C’est pourtant Arnaud de Courson qui en 2001 par sa candidature personnelle contre Olivier de Chazeaux au premier tour de l’élection municipale avait permis le retour du système Balkany.

En 2011, aux élections cantonales du canton nord de Levallois-Perret, est-ce que monsieur de Courson a appelé à voter Anne-Eugenie Faure qui luttait au second tour contre Sylvie Ramond? Non!
En 2012, au second tour de l’élection législative qui a opposé la gauche à Patrick Balkany, est-ce que monsieur de Courson a appelé à faire barrage à Patrick Balkany? Non!

Le rassemblement des républicains est nécessaire pour permettre l’alternance à Levallois-Perret et nous y travaillons d’arrache-pied, avec tous nos partenaires, avec nos élus au conseil municipal et avec toutes les personnes de bonnes volontés d’où qu’elles viennent.
Le rassemblement suppose le croisement des volontés et n’est pas compatible avec la poursuite des petites ambitions personnelles.

Dimanche prochain, aucun doute, ne devenons pas les arbitres des apôtres de l’ultra-libéralisme qui se déchirent sous fond de petites ambitions personnelles.
Dimanche, continuons à faire vivre la République à Levallois-Perret et dans les Hauts-de-Seine, votons BLANC !

Pour voter blanc : à votre convenance glissez dans l’urne une enveloppe vide ou contenant un papier blanc immaculé.
http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/citoyen/participation/voter/droit-vote/abstention-vote-blanc-vote-nul-quelles-differences.html

Sur le même thème, lire aussi :

Plus de 80 personnes ont répondu à l'invitation du parti Socialiste de Levallois-Perret, le jeudi 16 mai au soir.Jour anniversaire de l' investiture  de François Hollande
Le par

Les derniers contenus multimédias