Levallois-Perret
Levallois-Perret

Arnaud de Courson et Sylvie Ramond, main dans la main pour supprimer les Auxiliaires de Vie Scolaire aux enfants handicapés.

Le par

Conseil général 92 : la majorité UMP-UDI sacrifie la scolarisation des enfants handicapés !

La majorité UMP-UDI du Conseil général vient de décider de supprimer le financement des 86 postes d’AVS (auxiliaires de vie scolaire) à la rentrée prochaine.

Informé par les associations qui portaient ce dispositif, le groupe PS-EELV lors de la séance publique du Conseil général du 5 avril 2013 a pris la parole pour regretter ces suppressions et demander au Président Devedjian de revenir sur sa décision.

Ces postes d’AVS financés jusqu’à présent par le Conseil général avaient pour objet de permettre la scolarisation d’enfants handicapés.

Ce dispositif présentait un double avantage :

– permettre la scolarisation d’environ 170 élèves handicapés ;

– favoriser le retour à l’emploi de chômeurs bénéficiant ainsi d’une formation. Ces 86 personnes étaient salariées par la Ligue de l’Enseignement des Hauts-de-Seine et l’ADPEP 92 (Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public des Hauts-de-Seine) et bénéficiaient d’une formation qualifiante via l’association asniéroise AFO Action Formation.

Comme l’a indiqué Luc Bérard de Malavas en séance, « il est scandaleux que le Conseil général se désengage ainsi de 2 de ses principales compétences : le handicap et l’insertion professionnelle. »

Malgré une nouvelle interpellation lors de la Commission Permanente du Conseil général du 22 avril, M. Devedjian et la majorité départementale UMP-UDI ont refusé de revenir sur leur décision de supprimer ces postes. A la rentrée prochaine, de nombreux enfants risquent ainsi de ne pas pouvoir être scolarisés…

Et l’annonce par le Gouvernement de la création de postes supplémentaires d’AVS financés par l’Etat ne justifie en rien le désengagement du Département !

En effet, s’agissant de la scolarisation des enfants handicapés, il reste encore beaucoup à faire et la mobilisation commune de toutes les institutions est indispensable pour améliorer la situation.

Vous trouverez ci dessous l’article du Parisien :

 

Sur le même thème, lire aussi :

Durant cinq ans, Nicolas Sarkozy a cassé l’école. En cinq ans, il y a appliqué le principe stupide de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux. En cinq ans,
Le par
Conseil général 92 : la majorité UMP-UDI sacrifie la scolarisation des enfants handicapés ! La majorité UMP-UDI du Conseil général vient de décider de supprimer le financement
Le par

Les derniers contenus multimédias